Actualités

EN RAISONS DES CONDITIONS SANITAIRES LES CONFÉRENCES REPRENDRONT, SI TOUT VA BIEN,  AU PRINTEMPS 2021.
Retrouvez le programme prévisionnel sur la page Culture d’Hiver
Au plaisir de vous faire la bise ou de vous serrer la main et de nous retrouver tous ensemble serré comme des sardines dans la salle L.Barthou !
 

couverture souscrip-BR

Jeunes ou plus âgés, fils, frères, époux, pères, ils furent mobilisés par milliers. Durant de longues années, ils connurent l’inconfort des tranchées, les combats sans raisons, la douleur des blessures, la peur de la mort sous l’orage d’acier. 317 Oloronais sont inscrits sur le monument aux morts, sur les plaques commémoratives, ou dans le livre d’or. Cet ouvrage veut leur rendre hommage en mettant une histoire, un visage sur leurs noms. Année après année, de la Marne au Chemin des Dames, de Verdun à la Somme, les histoires de ces Poilus nous permettent de suivre le déroulement du conflit. Débutant par une évocation d’Oloron à la veille de la guerre, il raconte aussi la conscription et l’après-guerre avec notamment l’histoire mouvementée du monument aux morts.

Ce livre est le fruit d’un long travail de recherche réalisé sous la direction d’Anne Giannerini par M. C. Estallo, M. C. Hourcade, C Larrouy, C. Lataillade et C.Yvart.

Livre de 428 pages, format 240 x 280, photos et cartes. 25€

Pour lire quelques pages Livred’OrdesPoilusOloronais et pour l’acquérir passez par la page Contact.

 

 

Couverture Lettres souscrip-BR

 

Cette publication est en fait une réédition de deux livres sur les poilus, imprimés en 1917 et 1922. Il s’agit d’abord de l’opuscule intitulé Lettres de Béarnais à la Guerre et qui a pour sous-titre Les neveux de l’oncle Paul. En effet ces jeunes d’Oloron avaient adopté Paul Bouderon comme oncle puis en tant que Parrain, durant la guerre de 14. Parmi ces soldats, l’épistolier le plus fécond est un écrivain, un avocat, du nom de Marie-Georges Ferron. Ambulancier, entre deux sauvetages de blessés et entre deux conseils de guerre, il réussira à boucler une chronique de sa guerre, ironiquement intitulée Un secteur calme. L’historien Pierre-Louis Giannerini est l’auteur de la présentation et des notes. Les artistes Bernard Audoin et Pierre Castillou sont les créateurs de la soixantaine de dessins originaux et inédits qui agrémentent ce nouvel ouvrage.

Livre de 160 pages, format 240×210, dessins originaux, photos et cartes. 14€